Lire plus
Après une première vie professionnelle dans l’enseignement, Véronique Attia se consacre depuis une quinzaine d’année à la peinture. Elle s'exprime dans une grande variété de techniques : de l'huile, à l'acrylique, en passant par le pastel, le collage, ou l'encre. Ses toiles sont tout à la fois narratives, explicatives et énigmatiques. Elles présentent une profusion de signes, de flèches, de lignes, de croix et de formes géométriques en tous genres de jeux de transparence, de griffonnages et de ratures, qui sont le témoin de ses questionnements intérieurs, imprimés dans la matière et la couleur. « Ses superpositions de matières occultent ou laissent apparaître les couleurs, les traits et les taches ; Ils réalisent ensemble un palimpseste révélant la sensibilité de l’artiste à la recherche de vérités cachées par d’autres vérités. » Ileana Cornea, critique d’art chez Artension Commissaire d’exposition à la biennale de Venise 2015 ​ Véronique Attia trouve son inspiration chez des artistes comme Klee, Basquiat, Kiefer, Picasso, Brancusi, Miró ou Antonio Tapies, qui a renversé les lois de la peinture en faisant entrer sur la toile, des matières anti-picturales. L'artiste se nourrit également de son intérêt pour les civilisations anciennes et l'art pariétal (pigments, textures, couleurs). Ses toiles explorent le monde ambigu de la trace et de la mémoire Philosophie & Démarche artistique ​ « Ma peinture, c’est un TOUT fait de grands écarts, dissonances, ruptures, retours aux premiers amours. Portraits, paysages, compositions abstraites alternent, mobilisent sans concession mon temps, mon énergie et livrent des suggestions du monde par effleurements. Telles de “confuses paroles”, des formes surgissent de cette matière chaotique faite de collages de textiles, superpositions d’aplats de couleurs, pigments, ciment, épices, encre, brou, gesso que je triture. Perdue, face au désordre, à tâtons je cherche le chemin : visages, corps, parois, signes, figures, espaces de nature...émergent. Alors commence le combat de l’exigence, ne pas céder à la facilité, être soi-même, sincère dans ce que l’on fait. Chaque création est un perpétuel recommencement, instable, imprévisible qui échappe au servage. » Principales expositions : Véronique Attia privilégie les expositions collectives organisées par de prestigieux salons d’art contemporains : Salon Art Capital 2018 (Salon du dessin et de la Peinture à l’eau) - Paris Puls’Art 2017 - le Mans Grand Prix de Peinture de Saint Grégoire 2016 Salon d’Automne 2013 et 2014 - Paris Elle participe également à des festivals et résidences : Remp’Arts , Azemmour Maroc 2016 Festival de la Pluie© Land Art 2010- à 2017 en Normandie Véronique Attia expose également à l’étranger, notamment à Beijing, Tel Aviv, Tunis, Tokyo, Berlin, dans le cadre d’expositions collectives organisées par le Salon d’Automne International. Véronique Attia expose également dans plusieurs galeries en France. critiques d'art récentes : Critiques d’art d’Ileana CORNEA, chez ARTENSION Décembre 2015 Francis PARENT des éditions Éric PATOU, membre de l’AICA (Association Internationale des Critiques d’Art) Janvier 2019 ​ Prix : Prix de peinture ARAMI 2017- Salon ARAMI 74e édition (L’art contemporain en Val d’Oise) Prix CONTI peinture Réalité nouvelle 2018 - Salon de l’Artistique Château Conti l’Isle-Adam 7-22 septembre 2018

Véronique Attia

Biographie

Après une première vie professionnelle dans l’enseignement, Véronique Attia se consacre depuis une quinzaine d’année à la peinture. Elle s'exprime dans une grande variété de techniques : de l'huile, à l'acrylique, en passant par le pastel, le collage, ou l'encre.

Ses toiles sont tout à la fois narratives, explicatives et énigmatiques.

Elles présentent une profusion de signes, de flèches, de lignes, de croix et de formes géométriques en tous genres de jeux de transparence, de griffonnages et de ratures, qui sont le témoin de ses questionnements intérieurs, imprimés dans la matière et la couleur.

« Ses superpositions de matières occultent ou laissent apparaître les couleurs, les traits et les taches ; Ils réalisent ensemble un palimpseste révélant la sensibilité de l’artiste à la recherche de vérités cachées par d’autres vérités. »

Ileana Cornea, critique d’art chez Artension

Commissaire d’exposition à la biennale de Venise 2015

Après une première vie professionnelle dans l’enseignement, Véronique Attia se consacre depuis une quinzaine d’année à la peinture. Elle s'exprime dans une grande variété de techniques : de l'huile, à l'acrylique, en passant par le pastel, le collage, ou l'encre.

Ses toiles sont tout à la fois narratives, explicatives et énigmatiques.

Elles présentent une profusion de signes, de flèches, de lignes, de croix et de formes géométriques en tous genres de jeux de transparence, de griffonnages et de ratures, qui sont le témoin de ses questionnements intérieurs, imprimés dans la matière et la couleur.

« Ses superpositions de matières occultent ou laissent apparaître les couleurs, les traits et les taches ; Ils réalisent ensemble un palimpseste révélant la sensibilité de l’artiste à la recherche de vérités cachées par d’autres vérités. »   

 Ileana Cornea, critique d’art chez Artension

Commissaire d’exposition à la biennale de Venise 2015                          

Véronique Attia trouve son inspiration chez des artistes comme Klee, Basquiat, Kiefer, Picasso, Brancusi, Miró ou Antonio Tapies, qui a renversé les lois de la peinture en faisant entrer sur la toile, des matières anti-picturales.


L'artiste se nourrit également de son intérêt pour les civilisations anciennes et l'art pariétal (pigments, textures, couleurs).

Ses toiles explorent le monde ambigu de la trace et de la mémoire

Philosophie & Démarche artistique 

« Ma peinture, c’est un TOUT fait de grands écarts, dissonances, ruptures, retours aux premiers amours. Portraits, paysages, compositions abstraites alternent, mobilisent sans concession mon temps, mon énergie et livrent des suggestions du monde par effleurements. Telles de “confuses paroles”, des formes surgissent de cette matière chaotique faite de collages de textiles, superpositions d’aplats de couleurs, pigments, ciment, épices, encre, brou, gesso que je triture.


Perdue, face au désordre, à tâtons je cherche le chemin : visages, corps, parois, signes, figures, espaces de nature...émergent.

Alors commence le combat de l’exigence, ne pas céder à la facilité, être soi-même, sincère dans ce que l’on fait. Chaque création est un perpétuel recommencement, instable, imprévisible qui échappe au servage. »

Principales expositions :

Véronique Attia privilégie les expositions collectives organisées par de prestigieux salons d’art contemporains :


Salon Art Capital 2018 (Salon du dessin et de la Peinture à l’eau) - Paris

Puls’Art 2017 - le Mans

Grand Prix de Peinture de Saint Grégoire 2016

Salon d’Automne 2013 et 2014 - Paris

Elle participe également à des festivals et résidences :

Remp’Arts , Azemmour Maroc 2016

Festival de la Pluie© Land Art 2010- à 2017 en Normandie

Véronique Attia expose également à l’étranger, notamment à Beijing, Tel Aviv, Tunis, Tokyo, Berlin, dans le cadre d’expositions collectives organisées par le Salon d’Automne International. 


Véronique Attia expose également dans plusieurs galeries en France.

Critiques d'art récentes :

Critiques d’art d’Ileana CORNEA, chez ARTENSION Décembre 2015

Francis PARENT des éditions Éric PATOU, membre de l’AICA (Association Internationale des Critiques d’Art) Janvier 2019


Prix :

  • Prix de peinture ARAMI 2017- Salon ARAMI 74e édition (L’art contemporain en Val d’Oise)

  • Prix CONTI peinture Réalité nouvelle 2018 - Salon de l’Artistique Château Conti l’Isle-Adam 7-22 septembre 2018

Si vous  êtes intéressé (e) par  les œuvres de cette artiste, n'hésitez pas à nous contacter

Véronique Attia

Découvrez d'autres œuvres de l'artiste